Les questions techniques
Rechercher
  • l'encaustiquage

    L'encaustique est généralement le résultat de la dissolution de cire d'abeille dans de l'essence de térébenthine. De nombreuses recettes existent :

    • Utiliser tout simplement de la cire d'abeille mais l’on peut aussi la remplacer pour tout ou partie de cire de Carnauba, d’ozokérite… cires végétales ou artificielles.
    • l'essence de térébenthine peut être remplacée ou additionnée d'autres solvants (white spirit, toluène...)
    • des adjuvants divers peuvent en améliorer la qualité suivant l'usage auquel on les destine (paraffine, résine, poudres de couleur, bitume de Judée...).

    Liquide ou en pâte, l'encaustique se passe le plus souvent au pinceau. Une fois sèche, elle est frottée avec une brosse en fanons de baleine ou en plume d'oie, éventuellement en chiendent, puis frottée à nouveau énergiquement avec un tissu de laine. Une deuxième couche d'encaustique peut être passée et subir la même finition.