Les questions techniques
Rechercher
  • Lexique tissus

    Armure : mode de liage ou de croisement des fils.

    Batiste : Tire son nom du prénom de son inventeur Batiste Chambray. Toile fine, légère et blanche en filés de fibres, à l'origine en lin. Aujourd’hui, elle est fabriquée en fin coton peigné et mercerisé. Elle sert comme toile pour les fonds de poche.

    Bengaline : Tissu lourd originaire du Bengale (Inde) et qu’on reconnaît à ses côtes horizontales généralement produites par l’utilisation d’un gros fil de trame. Son tissage est serré. La bengaline est employée pour la fabrication de la lingerie féminine, les vêtements et tissus d’ameublement.

    Bourette : soie naturelle au toucher et à l'aspect légèrement mat et irrégulier. Rideaux.

    Bouclé : Étoffe de laine, de soie ou autre qui comprend dans son armure un fil bouclette de fantaisie.

    Boulochage : Lorsque l’usure fait en sorte que les fibres érodées s’enroulent et forment de petites boules à la surface d’un textile. Particulièrement visible avec le molleton (polar).

    Broderie anglaise : Étoffe caractérisée par des œillets et des motifs divers. Certains de ces motifs, soulignés par un cordonnet, sont découpés en leur centre ou sur leurs bords.

    Brocart : étoffe de soie aux dessins en relief. Majestueux rideaux ou nappes.

    Calicot : Toile de coton, souvent imprimée. Le calicot est beaucoup utilisé pour la fabrication de courtepointes.

    Canevas : Étoffe reconnaissable par ses jours entre les fils. Le canevas est utilisé pour donner de la raideur à certaines parties de vêtement ou comme support pour la tapisserie à l’aiguille ou la broderie.

    Challis : De laine ou de rayonne, le challis présente généralement une surface imprimée de motifs délicats qui varient selon la mode du jour. Il est léger, souple et semi-transparent. A l’origine, le challis était un tissu mixte en soie cultivée et laine peignée qui était fabriqué à Norwich, en Angleterre.

    Chambray : Tissu de toile de coton composé d'une chaîne teintée et d'une trame blanche ou écrue. Ainsi, ce tissu est de double teinte.

    Chanvre : Fibre végétale extraite de l'écorce du "cannabis sativa".

    Chenille : Fils doux et duveteux brodé ou introduit dans une étoffe de base. Il comporte des franges courtes et serrées qui le font ressembler à une chenille, d’ou son nom.

    Chevron : Type d'armure dérivée du sergé, donnant un effet de zigzags ou de dents de scie. Pour obtenir un effet plus marqué, la couleur de la chaîne est généralement différente de celle de la trame.

    Chiffon (mousseline, voile) : Tissu semi-transparent, multifilamenteux, léger et solide malgré son aspect fragile. Appartient à la même famille que la cristalette et l’organza.

    Chiné : Étoffe réalisée à partir de fils de plusieurs couleurs assemblés ou composés de fibres mélangées qui réagissent différemment à la teinture. Ce mélange de couleurs ou de valeurs a pour but de créer un tissu à la surface multicolore.

    Chintz : Cotonnade provenant de l’Inde. De nos jours, ce tissu, imprimé ou non, est recouvert d’une résine chimique permanente de glaçage qui lui confère son aspect lustré.

    Coton : Fibre naturelle d'origine végétale issue des poils de la graine du "gossypium" ou cotonnier. Il se caractérise par son confort, son aspect et sa facilité de mise en œuvre.

    Cordura : Marque déposée de nylon hydrofuge et très résistant fabriqué par DuPont. Ce tissu est utilisé dans la fabrication de sac à dos, vêtements de sport, ou de renforts pour les vêtements.

    Corduroy : Velours dont la trame a un aspect côtelé plus ou moins fin exprimé en nombre de vagues par pouce linéaire. Ainsi, plus le nombre de vagues est élevé, plus les côtes sont petites et rapprochées les unes des autres.

    Coutil :
    Tissu de coton tissé très serré dont l’envers est apprêté d’une résine et d’empois. Il est utilisé, entre autres, pour les enveloppes d’oreillers et les draps.


    Crêpe : Souvent utilisé pour décrire plusieurs sortes de tissus : lainage, coton, soie, rayonne, autres fibres synthétiques et/ou mélangées ayant une surface gaufrée ou légèrement granuleuse et dont aucun motif ne se répète.

    Crêpe de Chine : Un crêpe de poids léger.

    Crochet : Tricot lâche fabriqué en boucle au moyen d’une aiguille crochue. Le crochet est généralement utilisé pour des chandails ou des pulls légers.

    Denim : Du nom de la ville de Nîmes. Tissu de coton de teinte indigo et à la trame écrue, faisant partie de la famille des sergés. Le denim est couramment appelé ‘’jeans’’.


    Dentelle : textile ajouré, aux dessins floraux et bestiaux. A utiliser en voilage ou seule.


    Drap santé : Étoffe composée de 65% d’acrylique et de 35% de polyester. Il s’agit d’un tricot brossé d’un seul côté utilisé pour la literie.

    Duvet : Petites plumes molles et très légères qu’on trouve sur l’abdomen des oiseaux aquatiques. Il est très chaud, doux et léger. Il sert principalement au rembourrage.

    Élasthanne : Terme composé à partir des mots "élastique" et "polyuréthanne". Terme générique désignant les fils à haute élasticité composé d'au moins 85% de polyuréthanne, comme par exemple le "Lycra ®".

    Feutre : poils du mouton comprimés et agglutinés. Sièges.

    Fibre artificielle : Fibre textile obtenue à partir de polymères naturels tels la viscose ou l’acétate.

    Fibre naturelle : Fibre textile provenant directement de la nature : soie, laine, lin, coton,...

    Fibre synthétique : Fibre textile obtenue à partir de polymères dérivés des produits pétroliers (acrylique, polyester, polyamide…)

    Finette : Souvent appelé à tord flanelette (terme anglais). La finette est un tissu de coton à l’armure croisée et grattée sur l’envers dans le but de donner un toucher moelleux et pelucheux.

    Flanelle : Tissu en laine ou en coton ayant subi un léger foulage suivi d'un décatissage. Ceci donne une souplesse et un moelleux spécifiques à cette étoffe.

    Flocage : Technique d'application de fibrilles appelées "flock" sur une surface préalablement enduite d'adhésif. Ceci a pour effet de donner un aspect velours, uni ou à motifs au tissu.


    Guingan : toile de coton et de fibres végétales. Rideaux ou nappes.


    Gabardine : Tissu tissé serré, durable, fabriqué selon la méthode du ‘’twill’’ c’est-à-dire dont le tissage est à la diagonale. Généralement fait de coton, de laine ou de rayonne, la gabardine est souvent utilisée dans la fabrication de tissus sport, d’uniformes et d’imperméables.

    Gaze : Tissu léger, transparent et ajouré tirant son nom de la ville de Gaza, obtenu par un procédé de croisement particulier constitué de fils droits et de fils de tour pour éviter le glissement des fils. Par extension, est appelé gaze tout taffetas ajouré.

    Georgette : Tissu léger semblable au voile et ayant une surface semblable au crêpe fin. La georgette peut être constituée de soie ou de fibres synthétiques tel le polyester.

    Guingan (vichy) : Toile de coton, ou d’autres matières, tissée-teinte. Il existe une variété de grosseurs de carreaux.

    Guipure : Étoffe d’origine française fabriquée sur un métier Leavers. Elle est faite de gros fils de coton mercerisé ou non. Les motifs sont réalisés par des fils brochés et des fils de fond fixes, et sont reliés par des brides de liage. La guipure demande des soins particuliers au taillage et à la confection.

    Imberline : variante du satin, souvent avec des rayures aux tons très vifs. Sièges, rideaux.

    Imprimé provençal : motifs floraux ou géométriques aux couleurs chatoyantes du Sud. Nappes, rideaux ou couvre-lit
     

    Interlock : Tricot indémaillable caractérisé par le fait qu’il ne présente ni endroit, ni envers et que ses bords ne roulent pas.

    Jacquard : Le système produisant ce type de tissu fut inventé par le Français Jean-Marie Jacquard en 1801. Il désigne un textile tissé sur un métier du même nom, sur lequel chaque fil peut être manipulé indépendamment. Cela permet un vaste éventail de dessins, de tissage et de motifs. Certains jacquards ont des noms spécifiques tels brocards, damas ou tapisserie.

    Jersey : tricot

    Jersey : Nom générique pour un tricot sans côte distincte (composé de mailles endroit sur une même face). Originalement fait de laine, le jersey fut manufacturé à l’origine sur l’île de Jersey (Grande-Bretagne).

    Jute : Tissu grossier dont la fibre végétale est extraite de la tige d’un roseau. On l’utilise couramment pour emballer des marchandises ou… nos arbustes!

    Kodel : Marque déposée de fibres de polyester mates, azurées et agglomérées par nappage. On l’utilise comme bourre à matelassage.

    Lainage : Fil obtenu en filant des fibres à l’aide du système à laine et qui se caractérise par sa douceur et son épaisseur.

    Lamé : tissu sur lequel sont disposées de petites lames ou bandes de métal, or ou argent. Coussins.

    Laine : Fibre animale issue de la toison du mouton, dont le plus connu est celui de race mérinos. Cette fibre se caractérise par ses propriétés isolantes qui donnent aux vêtements chaleur et confort. Selon l'origine de la toison, il est possible d'obtenir des laines plus ou moins douces, souples et fines, permettant de réaliser une gamme très étendue d'articles. La laine s'utilise en pur ou en mélange avec des fibres manufacturées et peut être tricotée ou tissée.

    Lin : Fibre végétale extraite de la tige "linum". Il s’agit d’une fibre solide et brillante, donnant des tissus frais et absorbants mais se froissant facilement.

    Lisière : Aussi appelée lé ou laize. Il s’agit de la bordure finie d’un rouleau de tissu qui s’étend sur toute la longueur du tissu afin d’éviter l’effilochage. La largeur d’un tissu est mesurée d’une lisière à l’autre.

    Lycra : Marque enregistrée appartenant à la compagnie DuPont. Il s’agit en fait d’élasthanne.

    Matte Jersey : Tricot sans lustre fait de fils fins de crêpe.

    Microfibre : Nom générique pour toute fibre synthétique plus fine que la soie. Les tissus fabriqués de microfibre sont très doux, légers, durables et… ils respirent.

    Moleskine : de l'anglais mole = taupe et skin = peau. Tissu de fibre lourd et moelleux, teint pièce ou imprimé et brossé sur envers.
    Moire : fastueuse étoffe lustrée aux reflets chatoyants. Jeu entre teintes mats et effets brillants. Tentures murales, rideaux.

    Molleton : sorte de flanelle épaisse, tissu de laine chaud et doux. Doublure de dessus de lit et de rideaux.
    Mousseline : le plus fin et le plus léger des voilages.
    Nid-d'abeilles : Étoffe dont le bassin en relief rappelle les alvéoles de cire des abeilles.
    Organdi : mousseline de coton plus raide. Voilages, nappes.

    Ottoman : Tissu à grosses côtes transversales. La chaîne est fine et dense, avec de grosses trames.

    Oxford : Tissu de style coton, très léger et doux dont la côte se répète. Il s’agit d’un tissu haut de gamme utilisé dans la confection de chemises pour homme.

    Peau de pêche : Étoffe qui, par un effet chimique et/ou d'émerisage, possède un aspect duveteux et un toucher doux rappelant la peau d'une pêche.
    Patchwork : assemblage de plusieurs morceaux de tissus donnant naissance à une nouvelle étoffe. Couvre-lit.
    Percale : Tissu de coton armure toile, très serré et généralement plus fin que le calicot. Il a subi une finition lui conférant un certain brillant et de la fermeté. On l’utilise dans la confection de literie.

    Permapress (broadcloth) : Tissu à contexture serrée et d’aspect quelque peu lustré. La variété la plus connue sur le marché, est composée de polyester et de coton. Ses utilisations sont extrêmement variées.

    Piqué : Tricot de coton avec gaufrage ou motif de diamant. Les tricots piqués français sont devenus fort populaires lorsque René Lacoste, un champion de tennis des années 20, a créé le gilet polo.

    Piqué : Tissu caractérisé par le relief de ses dessins, que l'on dirait avoir été piqués à l'aiguille. On entend aussi ‘’surpiqué’’.

    Poids : Le poids d’un textile est mesuré en onces par verge linéaire. Ceci permet de déterminer la densité ou l’épaisseur d’un tissu.

    Polar : Nom générique utilisé pour désigner le molleton de polyester. La majorité des ‘’polars’’ ont un côté fini velours (brossé). Ce tissu est populaire pour les vêtements de nuit et d’extérieurs. Contient souvent des fibres recyclées. Note : il existe plusieurs qualités de molleton déterminées par le poids sans toutefois qu’il n’y ait de standard. Il peut être traité contre le boulochage (anti-pill) et brossé des deux côtés.

    Polyamide : Matière synthétique. Ses fils sont résistants, souples, relativement élastiques, et d'entretien facile. Ils peuvent être présentés en filaments, monobrins ou fibres.

    Poly-coton : Abréviation désignant un mélange de polyester et de coton.

    Polyester : Matière synthétique présentant dans la chaîne moléculaire au moins 85% en masse d'un ester de diol et d'acide téréphtalique. Son fil est résistant, souple et a une très bonne mémoire thermique (infroissable). Son entretien est facile d’ou une plus en plus grande utilisation par les manufacturiers.

    Popeline : Tissage serré et durable similaire au permapress mais dont le poids et la côte sont plus pesants. La popeline est faite de soie, de coton, de fibres synthétiques, de laine ou d’autres mélanges.

    Ratine : Cotonnade ou tricot dont un ou deux côtés sont fait de boucles. On utilise la ratine pour les peignoirs et les serviettes.

    Rayonne : Étoffe tissée composée de fibres artificielles.

    Satin : Étoffe souple à la surface très lisse et brillante. On utilise généralement l’acétate et la viscose pour le fabriquer.

    Satinette : Une surface semi-lustrée distingue ce tissu souple et durable au tissage semblable à celui du satin. La satinette est généralement faite de coton.

    Seersucker : Tissu de coton gaufré de façon permanente.

    Sergé (Twill) : Tissu dont le tissage est à la diagonale (ex : denim, gabardine, tricotine).

    Shantung : Tissage de poids moyen de fibres telles la soie, et contenant des fils à l’aspect noueux. Elle est utilisée pour la confection de robes.

    Sherpa : Marque déposée d’un tricot composé de 80% de coton et de 20% de polyester. Son endos est fait de 100% coton. On l’utilise pour les vêtements sports.

    Soie : La soie est produite par un ver à soie qui peut être cultivé ou sauvage. La soie brute est une soie cultivée, filamenteuse et non débarrassée de son grès. La soie pure est aussi cultivée mais débarrassée de son grès.

    Satin : étoffe de soie qui présente un aspect brillant et lisse à l'endroit et mat à l'envers. Rideaux, coussins.
    Satinette : Fin satin de coton. A utiliser en tissu de doublure.

    Suédine : Étoffe dont le fini a l'apparence d'une peau de daim obtenue par suédage.

    Taffetas : soie brillante au drapé un peu raide.Rideaux et nappes.

    Tweed : gros tissu de laine souvent tissé à la main. Sièges.

    Toile : Tissage fin de poids léger à moyen, de style coton, généralement imprimé d’un motif pittoresque. Utilisé en décoration ou pour les vêtements.

    Toile de Jouy : Tissu de lin ou de coton imprimé de reproductions du 18e siècle. Elle tire son nom de la manufacture de Jouy-en-Josas.

    Tricotine : Tissu à côte diagonale prononcée, plus marquée que celle de la gabardine. Elle possède une certaine élasticité.

    Tulle : Étoffe constituée de fils formant un réseau de mailles hexagonales. Le tulle est souvent fabriqué de nylon ou de polyester.

    Tweed : Textile tissé multicolore et texturé créé à partir de fils de fantaisie.

    Velours : Tissu doux et pelucheux au poil dense. Son effet est obtenu par la coupe des fils formant la nappe de poils.

    Velours côtelé : voir Corduroy.

    Veloutine ou velours de coton :
    Ses poils sont plus courts que ceux du velours. Il s’agit d’une toile de coton légère, grattée pour donner un aspect duveteux et un toucher doux. Sa trame est de coton ou de poly-coton.


    Viscose : Matière artificielle obtenue à partir de cellulose régénérée, se présentant soit en fils continus (rayonne, viscose), soit en fibres coupées discontinues appelées autrefois "fibranne". Ce tissu est doux, absorbant et il se drape bien.

    Voile : Étoffe très fine, légère et transparente, composée de fils fins et surtordus.

    Yarn Dye (Teinture en fil) : Processus par lequel on teint les fils avant de les tisser, ce qui permet d’obtenir des textiles multicolores rayés ou à carreaux.