La technique du tapissier

Tapissier d'ameublement | restauration d'un siège en crin

. Posted in information siége

Vous pouvez aussi découvrir une illustration des techniques dans cet article

Avec ses couches de rembourrage et ses bords aussi élégants que nettement définis, le siège en crin associe confort et longévité. La technique décrite ici constitue une base pour d'autres méthodes plus élaborées. Certaines des fournitures indiquées sont difficiles à trouver, et il vous faudra peut-être adapter tissus et mesures en fonction des disponibilités.

FOURNITURES : Sangle (3 m x 5 cm) / toile forte (1 m x 1,30 m) /
fil de nylon de tapissier /
fibre de coco dépoussiérée (350 g) / toile moyenne (1 m x 1,30 m) / crin animal (350 g) /
ouate (1 m x 1,40 m) / calicot (1 m x 1,40 m) / tissu d'habillage (1 m x 1,40 m) /
ganse (2 m x 15 mm) / colle à tissu ou épingles à ganse
MATÉRIELS : Pied-de-biche / maillet / agrafeuse / tire-sangle / ciseaux / mètre de tailleur 
/ carrelet courbe / tire-crin / carrelet droit 2 pointes / vieux gant en cuir / ramponneau

Le dégarnissage

Le dégarnissage est une étape essentielle de la restauration. Mettez de côté les éléments ôtés jusqu'à la fin du travail car ils pourront peut-être vous servir.

Le sanglage en plein

Poser des sangles qui s'entrecroisent et qui formeront un plancher solide pour recevoir les ressorts. Pour les sièges à ressorts le sanglage se fait sous la ceinture. On retourne le fauteuil les pieds en l'air, le siège reposants sur le dossier et les accoudoirs. On sangle d'abord de l'arrière vers l'avant.

tire-sangle 

Le tire sangle

Le tire-sangle est ici indispensable pour pouvoir tendre la sangle au maximum que l'on fixe avec des semences. près avoir fixé toutes les angles qui relient l'avant et l'arrière de la ceinture, on procède de même dans la largeur en entrecroisant les sangles avec les précédentes.

sanglage de tapissier

Pour plus de détail sur la pose des sangles rendez-vous ici : le sanglage

 


 

Pose des ressorts

L'emplacement des ressorts est très importants : ils doivent être bien répartis afin de former une plate-forme.

La plupart des personnes s'asseyant plutôt sur le devant du siège, il est préférable de renforcer cette partie. Tout en essayant de concentrer les ressorts sur l'avant il faut tout de même assurer une certaine unité et avoir le moins d'espace possible entre les ressorts (sans les coller) afin qu'ils puissent supporter la toile forte.

Les ressorts ne doivent pas se toucher, ni toucher les bords du siège. 

Les ressorts ayant des noeuds en haut et en bas, il faut faire attention que le noeud du haut ne gène pas le passage de la corde de guindage qui va couper le ressorts en croix. Si le noeud touche la corde il risque à la longue desectionner le corde de guindage. C'est pour cela que l'on place d'abord  les ressorts sur le sanglage. L'on marque leur emplacement avec un crayon (en faisant une croixà l'endroit du noeud du bas) puis on les retire et on les coud grace à 4 points avec une ficelle à piquer. 

Attention : s'il est besoin de faire un raccord de ficelle, les noeuds doivent toujours etre à l'intérieur et non à l'extérieur du siège afin de ne pas faire de bosse sous le jaconas (toile grise ou marron que l'on fixe sous le siège et qui cache les sangles. C'est l'ultime opération)

restauration tapissier ressort


Pour plus de détail sur les ressorts

 


 

Le guindage

L'opération du guindage, qui consiste en la fixation des ressorts entre eux et aux siège grace à des ficelles, est capitale. En effet lorsque le ressort prend une mauvaise position, il déforme le siège et parfois même entraine l'éffrondrement des sangles, il faut tout refaire.

Le guindage permet d'amener les ressorts à la hauteur désiréeet de les rendre solidaires. Le passage des cordes sur les pavillons va former une plate-forme qui sera recouverte d'une toile forte, elle même recouverte de crin.

Pour plus de détails sur le guindage :  noeuds de tapissier : guindage


restauration tapissier ressort

 



La toile forte sert à constituer le plancher où reposera la garniture. Dans les parties gênantes telles que les pieds ou les consoles il est recommandé de ne pas couper la toile forte, mais de la rabattre dans la mesure du possible. 

Attention : la toile forte ne doit pas être tendue sur les ressorts. Elle est simplement posée et appointée avec quelques semences avant que l'on couse les ressorts. Elle sera fixée après que les ressorts sont cousus.

1- Découpez un carré de toile forte à la forme du siège en ménageant un débord de 5 cm sur les quatre côtés.
2- Posez la toile au-dessus des ressorts et appointez là en ménageant le droit fil sur les axes.

3 - Prendre une longueur de fil à piquer et coudre chaque ressort à quatre points noués en serrant fortement (cela fait remonter et tendre la toile forte c'est pour cette raison qu'il ne faut pas la fixer avant sous peine d'avoir une tension trop grande)

4 - Replier la toile forte en laissant 2cm tout le tour. Selon les ateliers le rempli se fait soit par le dessus, soit par le dessous soit à mi-bois sur la ceinture. Fixer à la semence de 6.

restauration tapissier  toile forte Couture des ressorts sur la toile forte

tapissier ameublement point noue passage du fil et noeud de maintien des ressorts contre la toile

pour plus d'information sur la toile forte

Les lacets

Les lacets servent à maintenir le crin mais également à déterminer sa quantité lors de la mise en crin.

À l'aide d'un carrelet courbe et de fil à piquet, effectuez un nœud coulant sur l'un des angles arrière du sanglage, puis procédez par piqûres pour ménager une série de boucles lâches selon des directions transversales. Ces boucles sont appelées lacets.

La pose des lacets se fait d'abord autour du siège en ménageant un espace de 3cm entre le lacet et la ceinture puis au centre.

tapissier ameublement lacets

 


 

Mise en crin

restauration tapissier  chaise coco tapissier ameublement mise en crin

Mise en crin sur une chaise de SAM Leleu                                Mise en crin sur une douillette (fauteuil très bas d'assise)

Bien aérer le crin et retirer les éventuels morceau trop gros ou trop dense du crin.

Former des "queue de renard" avec le crin : morceau de la forme d'une queue de renard (le roux rappelle la couleur de cet animal) que l'on appelle aussi des poignées de crin et les placer dans les lacets en roulant le crin sur le fil pour former une pelote.

La mise en crin se fait dans le même ordre que la pose des lacets. Mettre le crin sur l'arrière dans chaque lacet en l'ouvrant bien, la hauteur de la garniture étant moins importante sur l'arrière les poignées seront proportionnées. La garniture étant un peu plus haute sur le devant il est nécessaire de faire des poignées légèrement plus importantes en allant vers la devanture.

Une fois tous les lacets remplis le siège est garnis de grosses boules qu'il faut maintenant "éclater" pour bien répartir le crin et si besoin ôter l'excédent. Le centre du siège doit être légèrement bombé.

Vérifier avec le plat de la main en appuyant partout qu'il n'y a pas de trous.

pour plus d'information sur l'élancrin ou le crin végéta

 


 

L'emballage

Cette opération consiste à emprisonner le crin dans une toile d'embourrure tout en conservant la forme générale de la future garniture. 

C'est une opération importante car il est impératif de poser la toile d'embourrure droit fil par rapport aux axes du fond car la trame servira de repaires aux différents points de piquage.

Il ne faut pas déplacer le crin lors de la pose de la toile d'embourrure. La toile n'est pas fixée pour le moment mais juste appointée. Commencer à donner la forme du siège en travaillant le crin avec le tire crin, rajouter du crin ou en enlever si besoin...

tapissier ameublement emballage emballage : toile d'embourrure appointée sur une douillette


 

Le point de fond

Le point de fond a pour but de maintenir le crin en place, de former le fond de l'assise et il restera en place lorsque le siège sera terminé. Il doit épouser la forme de la ceinture. Il est placé à une certaine distance du bord du bois, distance que l'on évalue communément entre 9 et 11 cm selon la taille de l'assise (9 pour un petit siège et 11 pour un grand)

Pour repérer l'emplacement du point de fond, il faut placer un grand carrelet droit le long (perpendiculairement) du bois de siège et le faire ressortir dans l'assise puis mesurer 9 cm à partir du carrelet.

tapissier ameublement point de fond houzeaux repérage de l'emplacement du point de fond avec des houzeaux

Attention : le point de fond ne doit jamais couper le centre de la ceinture en deux mais toujours le chevaucher. 

La ficelle est d'une seule longueur (l'on garde le fil accroché à la pelote) car il ne doit pas y avoir de raccord afin que l'on puisse serrer le point de fond.  

Le point de fond est réalisé grace à une très grand aiguille piquante des deux cotés : un carrelet double pointe. Après avoir pris les repaires grace à des houzeaux, l'on pique le premier point avec l'aiguille,

Pour un siège avec des ressorts : il ne faut pas emprisonner le ressort. Prendre le carrelet double pointe et le faire pénétrer dans sa plus grande longueur et descendre pour faire passer la ficelle dans la toile forte. L'on sent que l'on passe cette toile car d'un coup l'aiguille est plus mouvante. Attention de ne pas descendre jusqu'aux sangles. Il faut repiquer dans la toile forte en remontant environ 5mm plus loin sans ressortir du sanglage et remonter pour sortir sur le dessus de la garniture à 2 ou 3 fils plus loin.

Vérifier que l'on n'a pas emprisonner une spire ou un bout de sangle en tirant sur les deux brins à la fois : cela permet de vérifier la sollidité et s'assurer que l'on est bien descendu assez loinmais pas trop.

Attention dans le cas d'une assise sans ressort, méthode à suivre : rentrer la doubel pointe en l'inclinant légèrement vers la ceinture pour que la toile se tende au serrage. Il faut traverser le sanglage et faire sur celui ci un point d'un cm et remonter. Faire la même chose sur les points suivants en laissant 2 ou 3 fils entre chaque point.Terminer par le centre et faire un noeud coulant. 

Repartir en ramenant l'excédent de  ficelle vers le point de départ en serrant légèrement. Il est bon de serrer le point de fond en plusieurs fois pour éviter de déplacer le crin. Avant le dernier serrage, s'assoir dessus pour tasser le crin et le mettre en place. Serrer de nouveau. 

Laisser 30/40 cm de ficelle en attente pour desserrer le point de fond après le piquage.

tapissier ameublement point de fond



Le rabattage

Il s'agit de donner sa forme définitive au siège et de fixer la toile d'embourrure définitivement sur le chanfrein à la semence de 6.

La garniture doit avoir la forme définitive de son support et doit avoir impérativement gardé son droit fil. 

Rouvrir le crin, en rajouter ou en enlever, répartir de façon régulière. Bien utiliser le tire crin. Modeler le crin avec les mains.

Attention : bien enfoncer les semences sur le chanfrein pour le pas risquer de déchirer la future toile blanche qui sera posée dessus. 

Faire les coupes nécessaire au niveau des pieds et des courbes.

Couper l'excédent et laisser 2cm pour rabattre le rempli.

Piquer les coins. 

tapissier ameublement rabattageMéthode de rabattage et fixation des semences


 

Le piquage du point droit

Il s'agit de donner la forme définitive à la garniture et d'assurer la fermeté nécessaire pour recevoir un corps.

 

La répartition des points se fait sur la hauteur de la garniture en laissant la place où viendra se placer le point de bourrelet.

La hauteur des sièges dépend des styles. Pour un Louis XV deux points droits peuvent suffirent alors que pour un siège empire il faudra parfois jusqu'à 8 points droits (dans ce cas les rangées de points ne sont séparées que de 1cm). 

tapissier ameublement point droittapissier ameublement points piquage assise

 


 

Façonnage des bourrelets

Le point de bourrelet se nomme également point arrière. Il termine la garniture et permet d'obtenir une ligne sans défaut. Un beau bourrelet se compose de points bien serrés et réguliers. Il est bon de ne prendre que 4 fils à la fois afin de pouvoir bien serrer entre chaque point. 

 

restauration tapissier tire-crin

      nœud coulant                  passage du carrelet           reprise de la boucle

 


 

La piqûre

Lorsque la forme est très plate il est toujours possible de donner un peu de bombé supplémentaire avec la piqûre : opération qui consiste à mettre une petite couche de crin afin de donner la forme définitive et d'assurer un moelleux supplémentaire, elle couvre aussi les différences de formes de l'assise. 

Avant la piqûre, desserrer le point de fond et à l'aide du tire crin donner à l'assise une surface plus régulière. La garniture retrouve ainsi une certaine souplesse. 

tapissier ameublement piqure piqûre : pose d'une fine couche de crin avant la mise en blanc


 

La mise en blanc

1- Découpez une pièce de toile blanche (toile de coton blanc) en ménageant un débord de 5 cm par rapport à l'assise. 

2- Après vous être assuré de son bon positionnement (droit fil) appointez et tender bien en plusieurs fois si nécessaire.

3- Fixez à mi-feuillure

Au niveau des coupes la toile blanche se fixe à mi-taquet.

 tapissier ameublement coupe angle toile blanchetapissier ameublement coupe angle toile blanchecoupe de la toile blanche sur les montants

Coupe des contour des montants  (pour mise en blanc et tissu de couverture).  Poser le tissu parallèle au montant puis coupe au milieu et triangle (sans dépasser la taille  du montant).

 



 

restauration tapissier chaise calicot 


 

Tissu d'habillage

Afin d'éviter les erreurs, attendez la fin du rembourrage avant de découper le tissu d'habillage.

1- Disposez le tissu de façon appropriée (attention aux motifs). Agrafez aux traverses et taillez les débords.
2- Traitez les angles selon la méthode employée pour le calicot.
3 -Posez la ganse périphérique à l'aide de colle ou d'épingles à ganse (si ce mode de fixation est utilisé sur d'autres chaises existantes).

restauration tapissier siege leleu


restauration tapissier siege leleu

pour plus d'information sur les tissus