Traitement des meubles

Traitement des meubles attaqués par des insectes xylophages (suite)

. Posted in information meuble

suite traitement des insectes xylophages

TRAITEMENT DE LA BOISERIE

Par injection :

L'injection peut être utilisée dans certains bois de forte section (charpente), lorsque l'on veut s'assurer de la pénétration à cœur du traitement, et que le trempage est impossible. Dans ce cas, on insère par intervalles réguliers des chevilles plastiques par l'intermédiaire desquelles on injectera sous haute pression le traitement

L'injection peut être utilisée dans certains bois de forte section (charpente), lorsque l'on veut s'assurer de la pénétration à cœur du traitement, et que le trempage est impossible. Dans ce cas, on insère par intervalles réguliers des chevilles plastiques par l'intermédiaire desquelles on injectera sous haute pression le traitement curatif.

Ce procédé est également indispensable lorsqu'un meuble ou un fauteuil est attaqué et que l'on ne souhaite pas toucher à sa finition (laques etc.…). Grâce à une seringue médicale ou avec une bombe aérosole, on pulvérisera dans chaque trou le remède adéquat. Il est à noter que certaines marques proposent des aérosols directement munis d'une buse souple évitant l'acquisition de ce matériel médical

traitement des insectes xylophages

Préférez un traitement par injection si votre bois est ancien. L'injection du produit se fait avec une bombe aérosol munie d'un injecteur. Vous pouvez aussi vous servir d'une seringue et d'un produit classique.

Traitement des insectes xylophages par injection

Si vous utilisez une bombe aérosol :

  • mettez l'injecteur dans un trou.
  • puis effectuez une forte pression pour faire pénétrer le produit profondément dans le bois.

Si vous utilisez une seringue ou un produit classique :

  • mettez le produit dans un récipient en verre et prélevez un bon volume de produit avec la seringue.
  • injectez-le fermement dans les trous jusqu'à saturation.

Il n'est pas nécessaire de traiter tous les trous, un seul tous les décimètres carrés suffit. Procédez ainsi à deux, voire trois injections dans le même orifice. Puis, essuyez les coulures avec un chiffon. Jetez-le après usage dans un sac plastique fermé.

Vous pouvez injecter un produit sur des meubles cirés ou vernis, en cas d’attaque récente du bois. Rebouchez les trous avec de la pâte à bois, de la couleur de votre meuble, s’il est recouvert d’une finition cirée ou vernie. Si la finition est peinte, une pâte à bois classique convient.

 

bombe aerosole insecte xylophage

 

Dans tous les cas un travail de nettoyage des sciures présentent dans les galeries permet au produit de mieux pénétrer en profondeur. C'est pourquoi nous utisons un compresseur professionnel et une soufflette adaptée.

compresseur bain huileSoufflette de compresseur

Par application :

Le traitement par application simple concerne les bois sains afin de les protéger des insectes et des champignons. La barrière de protection ainsi créée est très efficace et devra être répétée dans le temps (environ tous les dix ans).

Cette technique peut être également utilisée pour les bois attaqués, mais à la SEULE condition que le meuble soit dépourvu de toute finition faisant écran au produit, et que ce dernier soit passé de manière généreuse et en trois fois.

Le traitement par badigeonnage est une imprégnation du bois.

C’est une mesure préventive qui doit être complétée, au besoin, par un traitement par injection dans les "trous de vers". Pour cette mise en œuvre, équipez-vous de gants, de lunettes et d’un masque.

  • Démontez toutes les pièces du meuble, tiroirs, portes, ferrures, etc.
  • Protégez le sol avec une bâche. N’utilisez pas de papier, il n'y résisterait pas.
  • Puis posez le meuble et ses différentes parties dessus.
  • Appliquez le produit sur le meuble sec avec un pinceau ou une brosse. Sur les tiroirs, les portes et l'intérieur du meuble, et sur le dessous.
  • Passez deux à trois couches à vingt minutes d'intervalle pour une efficacité optimale. Ne négligez aucune surface ni recoin, même s'il vous semble sain. Insistez particulièrement sur les assemblages.
  • Laissez sécher le meuble au moins vingt-quatre heures en rehaussant les parties démontées.

La petite astuce du pro consiste à emballer le meuble ou le siège d'un film plastique afin de ralentir l'évaporation du traitement et favoriser sa pénétration.

Badigeonnage et traitement des insectes xylophages

Par trempage :

Souvent, les insectes xylophages pénètrent dans le bois par les extrémités du meuble ou du siège non protégées par un vernis ou une cire. C’est le cas des pieds de chaises et des petits meubles. Il est alors impossible, avec un petit pinceau, de faire pénétrer le produit correctement. Il faut donc procéder à un trempage pour traiter le bois

Cette technique consiste à laisser les fibres du bois « aspirer » le produit : c'est le phénomène de capillarité. Très efficace, il remplace deux bonnes couches de badigeonnage à condition de laisser le bois tremper plusieurs jours (Le bois du siège ou de meuble doit être est plongé dans cette solution pour une durée de huit heures minimum) et de ne pas oublier de remplir les pots régulièrement.

Le trempage doit toujours se faire dans une pièce bien ventilée. le trempage peut être une solution de choc pour les pieds de meuble ou du siège qui sont bien souvent les premiers grignotés.

  • Prenez autant de pots que de pieds de meuble. Prévoyez leur diamètre et leur hauteur en fonction de la taille des pieds et du produit qu’ils doivent contenir.
  • Versez le produit de traitement dans les pots et placez-y les pieds, si possible tous en même temps.


Par pulvérisation :

Le traitement par pulvérisation s’applique généralement sur les grandes surface. Malgré des résultats performants, cette méthode est malheureusement incompatible sur des bois déjà vernis ou lasurés.

A l'aide d'un pulvérisateur, la surface est aspergée de produit. Cette technique est utilisée pour les bois de meuble ou de siège pratiquement secs et prêts à être utilisés.

Par Imprégnation :

Appelé aussi autoclave, ce traitement consiste à mettre le bois dans une cuve dépressurisée qui vide ses cellules de son air. Ensuite, par immersion suivie d'une surpression, le liquide pénètre au plus profond des pores. (nous ne pratiquont pas cette méthode)

Par choc thermique

Ce procédé n'est valable que pour les petits objets (à moins de possèder une armoire frigorifique évidement!.) Même si de nombreux insectes présentent des mécanismes d’adaptation

qui leur permettent de survivre au froid. Les petites boites ou statuts sont particulièrement adaptée à ce traitement quand on ne dispose que d'un frigo .

Lorsque la température s’approche du point de congélation, les insectes entrent dans un état comateux. Abaisser la température jusqu’à un ou deux degrés au-dessus de 0 oC a un effet mortel chez certaines espèces d’insectes.

Abaisser la température d’une pièce au-dessous de 15 oC est souvent très efficace pour ralentir ou arrêter la croissance, l’alimentation et la reproduction des insectes. Il faut savoir que certains insectesparviennent augmenter les concentrations

de glycérol et de sucres dans leur tissu de façon à abaisser leur point de congélation ou a éliminer leurs excréments et l’eau de leur organisme afin de survivire à ces basses températures. Leur survie nécessite une période d’adaptation.L’extermination par exposition à de basses températures vise donc,

dans ce cas, à ne pas laisser assez de temps à ces insectes pour s’acclimater au froid et prolonger l'exposition au froid durant plusieurs jours.

Une températeur idéale serait entre -30 oC et -40 oC, difficile à obtenir, ce traitement est réservé à des entreprises professionnelles.Toutefois, les congélateurs ménagers qui fonctionnent généralement à des températures allant de -20 oC à -25 oC

peuvent être très efficaces et sont d’ordinaire moins coûteux que les congélateurs commerciaux. Les congélateurs commerciaux et les congélateurs ménagers hauts de gamme peuvent généralement fonctionner à ces températures (-29 oC).

Les congélateurs commerciaux à crème glacée, verticaux ou horizontaux, sont conçus pour fonctionner à -42 oC.

Leur coût ne dépasse guère celui des congélateurs commerciaux ordinaires. Certains congélateurs-chambres de laboratoire permettent à l’utilisateur de régler la température de fonctionnement. Les congélateurs à «air pulsé» sont préférables

parce que la ventilation forcée augmente la vitesse de refroidissement. Il n’est pas nécessaire de régler les températures au-dessous de -40 oC pour accroître l’efficacité de l’extermination par congélation.

temps de refroidissement requis selon l’épaisseur de l’objet.


Figure (source : cci-icc.gc.ca) montrant la mortalité à basse température de 32 espèces d’insectes nuisibles (Strang, 1992).

On peut utiliser ce diagramme pour décider du temps d’exposition à une température donnée, ou de la température nécessaire pour respecter un délais précis.

Plus l’objet est mince, plus sa température interne chute rapidement. Si les objets sont à moitié moins épais, le temps de refroidissement est réduit au quart;

si les objets sont deux fois plus épais, le temps de refroidissement sera quatre fois plus long. Si vous n’êtes pas sûr que l’objet a été exposé au froid assez longtemps,

il vaut mieux laisser l’objet au congélateur plus longtemps. Se reporter à la figure ci-dessous pour juger du temps de refroidissement requis selon l’épaisseur de l’objet.

Il est à remarquer qu’en général, pour enregistrer une chute de température de moitié, il suffit du tiers au cinquième du temps total requis pour atteindre la température minimale .
Pour la plupart des objets, l’équilibre est atteint en moins d’une journée.

furniture_dam

temps de refroidissement requis selon l’épaisseur de l’objet

(source : cci-icc.gc.ca)

On risque d’endommager les objets en les exposant à des températures inférieures au point de congélation pourrait inquiéter certaines personnes. La glace ne détériore pas les objets dont la teneur en humidité à l’équilibre correspond aux conditions ambiantes normales. Une autre source de préoccupation est la détérioration causée par une variation du taux d’humidité relative modifiant la teneur en humidité des objets; celle-ci modifie les dimensions des objets et, par conséquent, risque de causer des fissures et des bris. Avant de refroidir les objets organiques (p. ex. livres, fourrure, bois, etc.), il est fortement recommandé de les placer dans des sacs en polyéthylène fermés hermétiquement..En réduisant le volume d’air dans le sac, on diminue la quantité d’humidité présente qui pourrait se condenser sur l’objet et y former une couche de givre. Toutefois, cette précaution n’est habituellement pas nécessaire car pendant la congélation, le sac refroidit en premier et le condensat qui se forme couvre le sac de givre, non pas l’objet.

Avant le traitement par choc thermique dans une chambre hermétique, une phase de préparation des objets à traiter est mise en place.les objets sont dégagés par aspiration, des poussières et vermoulures dues aux insectes

Avant de placer les objets dans la chambre hermétique, les parties fragiles des objets (par exemple, le tissu recouvrant une chaise) sont protégées par un film protecteur. Les objets à traiter sont placés dans cette chambre froide.

Les objets peuvent donc être installés entiers sans les démonter ou démonter s’ils sont trop importants dans la chambre hermétique.Le cycle de traitement dure environs deux jours . Ce cycle consiste à un abaissement de la température

de la chambre à taux d’humidité controlé. Ce processus permet d’éliminer les larves et oeufs des insectes à larve xylophage présents dans les meubles et chaises jusqu’au coeur de ceux-ci. Après le traitement dans la chambre hermétique,

une phase de finition d’application de gel est mise en place à titre préventif afin d’éviter de nouvelles attaque d’insectes venus de l’extérieur. Les objets traités sont badigeonnés plus classiquement d’un gel sur toute leur surface.

Par anoxie

Ce procédé consiste à enfermer le meuble dans une housse étanche, et par dépressurisation mécanique ou chimique, d'en extraire l'air présent. Par manque d'oxygène, toute trace de vie disparaît. Cette technique est efficace, et conserve en tous points la nature de l'objet, mais elle ne garantit pas la visite ultérieure de locataires du fait de l'absence de toute barrière insecticide.

Après la destruction des insectes, comment gérer les dégâts occasionnés

Le bois peut être traité de diverses façons. Le mode de traitement recommandé dépend essentiellement de son état et de son utilisation ultérieure.

Restauration du siège ou du meuble :

Si le bois du siège ou du meuble que vous souhaitez traiter est attaqué en profondeur (insectes xylophages, champignons...) sa structure et son intégrité sont compromises, il audra alors envisager le remplacement de cette dernière. Soit la pièce endommagée est amenée à ne supporter que des efforts légers, et l'on pourra choisir pour une consolidation de cette dernière, une résine paraloïde, elle se présente sous forme de granulés à diluer dans du toluen qui donne un film assez brillant . Ce traitement sera effectué

soit par trempage, soit par applique au pinceau, soit par injection de cette . Celle-ci permet de remplir les galeries du bois ou de consolider les parties internes du meuble (après applique au pinceau) afin de renforcer sa structure .

Resine paraloïde

Resine brute avant mélange

La réparation esthétique d'un meuble ou d'un siège endommagé par les insectes xylophages est fonction de la sensibilité de chaque restaurateur de mobilier, ou de chaque propriétaire de meubles. En effet, certains considèrent qu'un meuble doit être laissé avec son histoire : 'dans son jus', et ne souhaitent la restauration du mobilier.D'autres cherchent à masquer les épreuves du temps et donner l'apect d'origine au meuble ou du moins s'en approcher. Tout est question de goût. Cependant, on s'applique pour les meubles anciens d'exception à ne pas modifier leur esthétique mais à s'assurer de préserver leur intégrité structurelle

résine acrylique transparente xylophage restauration

Injection de la résine afin de renforcer la structure du bois pendant la réfection du fauteuil altéré par les insectes xylophages

Dans tous les cas un travail de nettoyage (par aspiration ou soufflage) des sciures présentent dans les galeries permet au produit de restauration de mieux pénétrer en profondeur. C'est pourquoi nous utilisons un compresseur professionnel et une soufflette adaptée lors de nos interventions.

 

Soufflette de compresseurcompresseur bain huile

Les différentes possibilités de camouflage des dégats:

Ces techniques divergent si le meuble est ciré ou vernis. Afin de savoir si un meuble est ciré ou verni , on peut utiliser deux méthodes :

  1. frotter le support avec un chiffon imbibé d'un peu de White Spirit : si le chiffon prend la teinte du meuble, le bois est ciré, s’il ne se colore pas (sauf avec de lapoussière), il est verni.

  2. le « test de la goutte d’eau ». Laisser tomber une goutte d’eau à la surface du bois ; si elle « roule » et ne laisse aucune trace si le meuble est verni. Si après plusieurs minutes elle fait une tache, le meuble est ciré.

  3. Il est possible de boucher les trous et galeries ouvertes avec de la résine chimique. Certaines ont même la propriété de se teinter dans la masse et donc une restauration moins visible.

  4. Vous pouvez fondre de la gomme laque teintée dans la masse puis la faire pénétrer dans les trous. Cette technique est correcte, mais possède un défaut d'accroche,et elle ne peut pas être utilisée pour des manques trop importants.

 

Ces deux techniques demandent de passer une couche de vernis sur toute la surface.

 

Les techniques citées dans le cas d'un meuble vernis sont adaptées, mais il est possible d'en rajouter deux :

  1. l'application d'une "cire à reboucher" de couleur , cette cire teintée est malléable à basse température et peut se mélanger entre elles pour approcher le plus possible la teinte recherchée afin de remplir la galerie

    Cire à reboucher
  2. l'application en force de cire dure teintée (l vaut mieux utiliser un ton plus foncé que la teinte du meuble qui se verra toujours moins ) de la bonne couleur (Tenir le bâton de cire perpendiculairement au mobilier et le frotter énergiquement sur le bois. ), puis arasée et brillantée grâce à un astic en bois.pour faire pénétrer la cire à reboucher dans des fentes profondes ou pour lisser une surface rugueuse, vous pouvez faire fondre la cire directement dans les trous avec un sèche-cheveux.

Le bois pourra être traité de différentes façons. Le mode de traitement recommandé dépend essentiellement de son état et de son utilisation ultérieure et votre budget.

sources :

  • wikipedia.org
  • cci-icc.gc.ca
  • www.zin.ru
  • forestry.ubc.ca
  • traitementdubois.com
  • jaimelesmeubles.com
  • termites-info.com
  • expertibat.com
  • forestry.ubc.ca
  • www1.pms-lj.si

Prestations
Formation
Cours tapisserie
Tapissier d'ameublement | simulation du cout de CESU
Formation au CAP
Les élèves à l'oeuvre
Sanglage
Guindage
Toile forte-1
Toile forte-2
Tarification des cours
Travaux de tapisserie
Restauration du bois
Agencement, installation et confection de rideaux
Expertise sur les mobiliers
Créations
La boutique
La technique
Histoire du mobilier
Décorateurs LELEU
biographie Leleu décorateur mobilier ensemblier
Galerie photos Leleu décorateur mobilier ensemblier
Galerie dessins Leleu décorateur mobilier ensemblier
Estampilles des maîtres menuisiers
Galerie style de mobilier
Synthèse des styles de mobilier
Tableau des Styles
Les styles contemporains
la décoration industrielle
la décoration asiatique
la décoration Japonaise
la décoration Tibétaine
La décoration vintage
La décoration ZEN
L'éco-design
Les questions techniques
Traitement des meubles
FAQ Restauration
Les différentes essences de bois
Galerie Restauration mobilier
Dorure à la détrempe
Traitement des insectes xylophages
Arrêté du 27 juin 2006 définissant les méthodes de protection des bâtiments contre les insectes xylophages
Décret n°2000-613 du 3 juillet 2000 relatif au diagnostic immobilier termite
Décret du 25 mai 2006 relatif à la protection des bâtiments contre les insectes xylophages
Décret n°2006-1653 du 21 décembre 2006 durées de validité du dossier de diagnostic
Les insectes xylophages partie 1
Les insectes xylophages partie 2
Traitement des meubles contre les insectes xylophages
La technique du tapissier
FAQ Tapisserie
Les styles de sièges
La mousse polyurethane
Technique en images
Lexique du tapissier
Siege en coupe transverse
Garnitures récentes et anciennes
Des réalisations
Restauration d'un repose pied articulé
Compte rendu Tapisserie de chaises LELEU
Restauration mobilier Bridge LELEU
Compte rendu Tapisserie siege bridge
Restauration mobilier Desserte acajou
Restauration mobilier Gueridon LELEU
Compte rendu Tapisserie siege Voltaire
Compte rendu Tapisserie de chaises cannées
Compte rendu Tapisserie douillette capitonnée
Compte rendu Tapisserie siège capitonnée 40
Compte rendu Tapisserie fauteuil club
Compte rendu Tapisserie fauteuil Louis XVI
Compte rendu Tapisserie fauteuil Louis XVI Jacob
Compte rendu de tapisserie fauteuil voltaire "foot"
Compte rendu Tapisserie fauteuil bergère Louis XV
La société
Me contacter
Plan du site
Mentions légales
liens
Liens web
Partenaires
Me rencontrer
La presse en parle
Maison salamandre dans le magazine antiquités
Maison salamandre dans le magazine Femme Actuelle
Maison salamandre dans le magazine maisons à vivre
Une pose de tissu filmée par LeroyMerlin et de côté de chez vous
Article garniture capitonnée dans le magazine tapissiers et décorateurs
Article sur les textiles dans le magazine tapissiers et décorateurs
Article du magazine Aladin
Qui suis-je?
Valerie Pizzi
la salamandre (salamandra)
L'emblème Salamandre
Livre d'or